mercredi 17 février 2010

Il y a des jours

Il y des jours comme ça,
bien plus encore je veux crier
à la figure du monde entier
comme je m'ennuie de nos présences.

Quand la lune s'endort sur nos couches
Et que les sourires s'effacent d'un simple clic
Quand les flocons perlent sur nos fronts
Et que nos corps se tordent de froid
Quand nos âmes pètent une coche
Et que notre cervelle s'ankylose
Quand les décalages horaires raccourcissent nos émois
Et qu'ils bâillonnent tous nos bonheurs.

Il y a des moments comme ça,
bien plus fort je veux hurler

1 commentaire:

Pathétique joie de vivre a dit…

Les textes sont de toi? En tout c'est beau j'aime bien ;)